De La Couture au Poil !



Un parchemin daté de septembre 1304 (règne du roi Philippe Le Bel), conservé aux Archives de St Quentin et rédigé par les moines d’Homblières nous raconte comment un cultivateur partagea les terres qu’il possédait sur le terroir d’Homblières. Dans cet acte apparaissent des noms de lieux-dits encore en usage aujourd’hui : « La Couture » et « Le Poil ».

Le mot « Couture » est la forme ancienne de culture.

Quant au mot « Poil », c’est une déformation du mot « pui » ou « poi » qui voulait dire : la hauteur, la colline, la montagne.

« Le Poil » est l’endroit qui domine la « Terre Neuve », et donc le village. 


G.Monsieur