César Auguste DERUEZ

Chirurgien-major de 1ère classe. Chevalier de la Légion d'honneur

·                    César-Auguste DERUEZ naquit le 23 mars 1762 à Leschelle
(Aisne).

·                    Au service le 2 avril 1779 dans le régiment du Roi (1er
d'infanterie), en qualité de soldat élève en chirurgie, il fut
congédié le 12 septembre 1786 après plusieurs années d'exercice à
l'hôpital militaire de Nancy.

·                    Remis en activité dans le grade de chirurgien major au 3e bataillon de volontaires nationaux de l'Aisne le 28 octobre 1791, il embarqua pour Saint-Domingue le 2 août 1792.

·                    Au commencement de nivôse an II, le consul de France à Norfolk le mit en réquisition pour, dans les hôpitaux de cette ville, donner des soins à des matelots de l'escadre du contre-amiral Winstabel, attaqués d'une épidémie.

·                    Rentré en France au commencement de l'an III, et commissionné chirurgien major de 2e classe dans le 1er bataillon du 106e régiment d'infanterie du Cap Français (par amalgame 13e demi-brigade de bataille le 1er frimaire an V, et 13e régiment de ligne en l'an XII), il servit à l'armée de l'Ouest durant les ans III et IV, passa en Italie en l'an V, à l'armée d'Orient en l'an VI, et se fit remarquer par ses talents et son dévouement dans les hôpitaux de Jaffa et d'El-Arich.

·                    En France en l'an IX, et envoyé à l'armée des côtes de l'Océan à la fin de l'an XI, il y fut nommé membre de la Légion d'Honneur le 25 prairial an XII, et fit les campagnes des ans XIV et 1806 en Italie et en Istrie.

·                    Chirurgien Major de 1re classe le 17 mars 1807, attaché à la division Molitor le 28 avril, il fut employé pendant cette campagne et la suivante à l'hôpital de Grieswald, dans la Poméranie suédoise.

·                    Durant la campagne de 1809, on l'attacha aux ambulances de Znaïm, et passa à l'hôpital de Bremen le 10 juillet 1810, à celui de Leyde le 17 juillet 1811, et à celui de Strasbourg le 13 juillet 1812.

·                     Le 28 mai suivant, envoyé à l'île d'Aix, à l'hôpital de Colmar le 20 avril 1815, il fut licencié et admis à la retraite le 15 septembre de la même année. Il est mort à Saint-Quentin le 25 avril 1834.

 

Fiche détaillée de Thierry Straub

 

Si vous avez des compléments d’informations, merci de nous les envoyer à

Genealogie-Aisne@yahoogroupes.fr

fgw-cgw-picardie@yahoogroupes.fr