Pierre CROMMELIN

Industriel saint-quentinois

Pierre, le plus âgé des fils d’Armand Crommelin a vécu à Cambrai où il a fait prospérer les affaires  dans le commerce des baptistes, tissus et toiles de Cambrai. Il a envoyé ses domestiques à Saint- Quentin avec des pièces d’or anglaises ou de l’argent espagnol pour acheter du tissu à Jacques de Sémeries, seigneur de Camas. De là, il a envoyé  à Haarlem aux Pays Bas ces tissus et ces toiles pour qu’ils soient blanchis en Hollande. De Haarlem, ils furent expédiés à l’étranger, principalement en Angleterre. Pierre Crommelin a donc fait fortune à Cambrai mais la ville a été prise par les espagnols et il a été obligé de partir. Il a essayé de s’installer à Saint-Quentin près de son frère Jean qui s’était marié là. Il est parti à nouveau à Middelburg en Hollande où il est mort en laissant toute sa fortune à ses deux filles Maria et Catherina

Catherina s’est mariée mais n’a pas eu de descendance.

Maria  a eu 3 filles et un fils Mathieu qui mourut jeune.

Fiche : Maryse Trannois et Miff Crommelin